Loin de l'egotrip des rappeurs contemporains, il y a Gaël Faye. Né d'une mère rwandaise et d'un père français, le jeune Gaël fait ses classes au Burundi avant de migrer en France suite au génocide de 1994 au Rwanda. Une période qui le marquera fortement et qui influencera son écriture. Ce qui frappe quand on l'écoute, c'est la puissance de ses mots, le choc de sa prose, juste, vivante. Si certains de ses confrères s'en donnent à coeur-joie pour déblatérer insultes et ignominies à tout va, Gaël Faye se situe à des années-lumière de ceux-ci, rappant sur des sujets bou...