Ces derniers temps, on a moins entendu parler de la chanteuse irlandaise pour sa musique que pour ses discours provoc' ou encore ses lettres moralisatrices à Miley Cirus... Mais là voilà enfin de retour sur les devants de la scène, loin de son style punk au crâne rasé. C'est qu'elle est méconnaissable sur ce cliché du photographe Donal Moloney, avec sa combinaison moulante en cuir et sa nouvelle coupe au carré, lui donnant de faux airs de Nelly Furtado. Après avoir annulé sa tournée mondiale il y a deux ans pour cause de maladie, Sinéad O'Connor enregistre un nouveau disque et pour l'occasion fera un petit détour par nos plates contrées.

Sinéad O'Connor à l'amFAR Inspiration, Hollywood, 27 octobre 2011. © REUTERS/Mario Anzuoni

I'm Not Bossy. I'm The Boss, titre définitif de son album qui devait s'intituler à l'origine The Vishnu Room (5e piste de l'album), est le slogan issu de l'opération lancée par Sheryl Sansberg "Ban Bossy" qui cherche à éradiquer ce terme à connotation péjorative, "bossy" ("autoritaire" en français), attribué à une femme dès qu'elle occupe un poste à haute responsabilité. Une campagne qui avait déjà été supportée par d'autres personnalités fortes comme Beyoncé ou encore Condoleeza Rice.

En écoute sur Spotify, Take Me To Church, le premier single de son album I'm Not Bossy, I'm The Boss, disponible en pré-commande en ligne depuis le 16 juin 2014.

Ces derniers temps, on a moins entendu parler de la chanteuse irlandaise pour sa musique que pour ses discours provoc' ou encore ses lettres moralisatrices à Miley Cirus... Mais là voilà enfin de retour sur les devants de la scène, loin de son style punk au crâne rasé. C'est qu'elle est méconnaissable sur ce cliché du photographe Donal Moloney, avec sa combinaison moulante en cuir et sa nouvelle coupe au carré, lui donnant de faux airs de Nelly Furtado. Après avoir annulé sa tournée mondiale il y a deux ans pour cause de maladie, Sinéad O'Connor enregistre un nouveau disque et pour l'occasion fera un petit détour par nos plates contrées.