Un personnage fragile, qui aspire l'énergie d'une armée sortie tout droit des ténèbres pour devenir une puissante entité. Des paroles qui parlent de la nécessité de se défendre soutenues par de lourds riffs de guitare. Des plans qui donnent une ambiance dérangeante. Des éléments dignes d'un film d'horreur. C'est pourtant du nouveau clip du groupe de rock britannique Muse, sorti ce jeudi, qu'il s'agit.

Won't Stand Down est né de la collaboration entre Muse et Dan Lancaster, producteur célèbre pour ses collaborations avec Blink-182 ou Bring Me The Horizon. Comme beaucoup d'autres titres du groupe, celui-ci parle de manipulation et de prise de pouvoir. Matthew Bellamy s'est livré sur son inspiration: "Won't Stand Down est une chanson sur le fait de tenir bon contre les petites brutes, les tyrans, que ce soit dans la cour de récréation, au travail ou n'importe où." Elle invite ainsi à "se protéger de la coercition et de la manipulation et faire face à l'adversité avec force, confiance et agressivité."

Le 26 décembre dernier, le chanteur et leader du groupe avait partagé sur Instagram un avant-goût du titre. La vidéo durait un peu plus d'une minute, mais dévoilait une bonne partie du morceau. Déjà à l'écoute de l'extrait, de nombreux fans avaient fait le rapprochement entre ce titre et les débuts du groupe, et deviné qu'il allait être très sombre. Pas de grande surprise, donc, mis à part cette tonalité plus rock qui nous avait manqué.

Amandine Fossoul