Distribué par Double Feature Records. ***(*)

Souvent dépourvu du moindre intérêt (écoutez le dernier Carla Bruni pour voir), l'exercice de style qu'est l'album de reprises réserve parfois de jolies surprises. C'est le cas d'A Sentimental Education. Peut-être déjà parce que c'est le premier disque de Luna depuis la sortie de Rendez-vous il y a treize ans et parce que son Penthouse (1995) reste l'une des dix plaques qu'on emmènerait sur une île déserte si on nous en laissait l'occasion. Fire in Cairo de The Cure, Friends de ses parents tutélaires du Velvet Underground, Most of the Time de Bob Dylan ou encore Car Wash Hair de Mercury Rev... Luna ne s'attaque qu'à des groupes dont il a croisé la route. Avec lesquels il a travaillé ou partagé une scène. Quelle voix ce Dean Wareham...