La première fois que l'on est tombé sur une chanson de Lianne La Havas, ce devait être en 2011. Filmée pour le compte de la Blogothèque, l'Anglaise parcourait les ruelles bondées de Montmartre, guitare à la main, chantant son morceau No Room for Doubt. Près de dix ans plus tard, c'est également seule, avec son instrument fétiche, qu'elle réapparaît -mais cette fois, chez elle, à Londres, pour la version confinée du Tiny Desk concert de la NPR américaine (National Public Radio). Entre-temps, elle aura sorti deux albums - Is Your Love Big Enough? (2012) et Blood (2015)-, imposant sa pop-soul à la fois chaleureuse et élégante, séduisant aussi bien Prince que Mary J. Blige, Stevie Wonder ou... Barack Obama. Avec Kate Tempest, elles ont appris à se connaître, depuis une première rencontre il y a sept ans, lors d'une soirée organisée par le producteur Dan Carey, décidément de tous les bons coups. "Quand vous parlez avec elle, vous vous sentez immédiatement rassurée et soutenue", a ainsi confié La Havas à notre collègue Kurt Blondeel, à propos de sa camarade.

Sans doute en a-t-elle eu bien besoin, ces derniers temps. Laisser cinq ans entre deux disques, a fortiori dans l'époque actuelle, est rarement anodin. Pour Lianne La Havas, la période a été marquée par une rupture sentimentale, mais également par pas mal de doutes sur sa destinée musicale. Après tout, quelle voie emprunter quand on aime autant Joni Mitchell qu'Al Green ou Milton Nascimento? La réponse tient donc dans un nouveau disque qu'elle présente comme le plus personnel, et le plus abouti. Prévu pour le 17 juillet prochain, il a déjà été annoncé par deux premiers singles - Bittersweet et Paper Thin-, et devrait contenir également sa reprise de Weird Fishes de Radiohead. L'album est sobrement intitulé Lianne La Havas. Une manière de suggérer qu'après avoir perdu le fil, la chanteuse a retrouvé l'inspiration, se donnant le temps d'être au plus près de ce qu'elle est.

Ce que Kate Tempest en dit: "C'est une chanteuse incroyable. Sa voix semble descendre tout droit du ciel. Et puis je suis très admirative de son écriture, de la manière dont elle réussit à créer des surprises dans ses chansons. Cela paraît toujours très naturel, alors que c'est très malin et réfléchi. Sa technique est époustouflante."

Focus Music Festival: samedi 20/6 à 20h, à suivre sur la page Facebook de Focus Vif.

Toutes les infos sur le Focus Music Festival par et avec Kate Tempest dans le Focus Vif du 18 juin. Une édition à ne pas manquer! Le line up sera dévoilé petit à petit à l'adresse focus.levif.be/focusmusicfestival

Inscrivez-vous sur l'événement Facebook!

La première fois que l'on est tombé sur une chanson de Lianne La Havas, ce devait être en 2011. Filmée pour le compte de la Blogothèque, l'Anglaise parcourait les ruelles bondées de Montmartre, guitare à la main, chantant son morceau No Room for Doubt. Près de dix ans plus tard, c'est également seule, avec son instrument fétiche, qu'elle réapparaît -mais cette fois, chez elle, à Londres, pour la version confinée du Tiny Desk concert de la NPR américaine (National Public Radio). Entre-temps, elle aura sorti deux albums - Is Your Love Big Enough? (2012) et Blood (2015)-, imposant sa pop-soul à la fois chaleureuse et élégante, séduisant aussi bien Prince que Mary J. Blige, Stevie Wonder ou... Barack Obama. Avec Kate Tempest, elles ont appris à se connaître, depuis une première rencontre il y a sept ans, lors d'une soirée organisée par le producteur Dan Carey, décidément de tous les bons coups. "Quand vous parlez avec elle, vous vous sentez immédiatement rassurée et soutenue", a ainsi confié La Havas à notre collègue Kurt Blondeel, à propos de sa camarade.Sans doute en a-t-elle eu bien besoin, ces derniers temps. Laisser cinq ans entre deux disques, a fortiori dans l'époque actuelle, est rarement anodin. Pour Lianne La Havas, la période a été marquée par une rupture sentimentale, mais également par pas mal de doutes sur sa destinée musicale. Après tout, quelle voie emprunter quand on aime autant Joni Mitchell qu'Al Green ou Milton Nascimento? La réponse tient donc dans un nouveau disque qu'elle présente comme le plus personnel, et le plus abouti. Prévu pour le 17 juillet prochain, il a déjà été annoncé par deux premiers singles - Bittersweet et Paper Thin-, et devrait contenir également sa reprise de Weird Fishes de Radiohead. L'album est sobrement intitulé Lianne La Havas. Une manière de suggérer qu'après avoir perdu le fil, la chanteuse a retrouvé l'inspiration, se donnant le temps d'être au plus près de ce qu'elle est. Ce que Kate Tempest en dit: "C'est une chanteuse incroyable. Sa voix semble descendre tout droit du ciel. Et puis je suis très admirative de son écriture, de la manière dont elle réussit à créer des surprises dans ses chansons. Cela paraît toujours très naturel, alors que c'est très malin et réfléchi. Sa technique est époustouflante."