Le rap a beau l'avoir cannibalisée, la culture hip hop ne se limite pas à sa composante musicale. Même moins médiatisée, la danse hip hop -du breakdance au pop lock- continue de faire preuve d'une belle vitalité. Ce week-end, l'association Lézarts urbains présentera par exemple la 10e édition de son festival Danses urbaines, avec à nouveau un copieux programme.

A l'heure où les chorés hip hop se retrouvent reprises par les plus importantes troupes de danse contemporaine, la manifestation bruxelloise commencera symboliquement sur le bitume, dans la galerie Ravenstein. Pour ensuite traverser la rue et proposer une progra au Bozar. Au menu, des ateliers mais aussi des sessions animées par des crew internationaux (Pro-Phenomen, Dutch Soul Supply...). Toujours spectaculaire...

Festival Lézarts Danses Urbaines, les 11 et 12/03, au Bozar, Bruxelles. 10€.

www.lezarts-urbains.be

L.H.

Le rap a beau l'avoir cannibalisée, la culture hip hop ne se limite pas à sa composante musicale. Même moins médiatisée, la danse hip hop -du breakdance au pop lock- continue de faire preuve d'une belle vitalité. Ce week-end, l'association Lézarts urbains présentera par exemple la 10e édition de son festival Danses urbaines, avec à nouveau un copieux programme. A l'heure où les chorés hip hop se retrouvent reprises par les plus importantes troupes de danse contemporaine, la manifestation bruxelloise commencera symboliquement sur le bitume, dans la galerie Ravenstein. Pour ensuite traverser la rue et proposer une progra au Bozar. Au menu, des ateliers mais aussi des sessions animées par des crew internationaux (Pro-Phenomen, Dutch Soul Supply...). Toujours spectaculaire...Festival Lézarts Danses Urbaines, les 11 et 12/03, au Bozar, Bruxelles. 10€.www.lezarts-urbains.beL.H.