Lorsque les musiciens islandais de Sigur Rós publient Von (signifiant: espoir) en 1997 sur leur label local Bad Taste, l'insatisfaction est prégnante. Pour pallier leur amertume, ils jettent leur premier album en pâture à des artistes islandais, dont les remix atterriront sur Von brigði (pour le coup traduit par: déception), aujourd'hui disponible en streaming et en téléchargement.

Transfiguration du Von atmosphérique

Les artistes conviés détournent chaque morceau de son registre atmosphérique, un affront contre des compositions méprisées par le groupe. Le trip hop, genre musical en vogue à la fin de cette décennie, s'impose fortement même si chacun y insuffle sa propre vision. Múm urbanise Syndir guðs avec une rythmique drum&bass, alors que la basse donnait le plus de consistance sur la version originale, somme toute très belle. GusGus apporte une approche plus expérimentale au titre Von, avec une instrumentale qui fait irrésistiblement penser aux sons industriels de Declare Independance de Björk. Le groupe a lui-même planché sur la réinterprétation de Leit af lífi, qu'ils n'avaient pas su terminer à temps pour apparaître sur le LP original, selon Tsugi. Von brigði a longtemps été convoité par les fans et considéré comme un album expérimental collector. Cette réédition permettra à une nouvelle audience d'explorer leur musique éthérée sous un autre prisme.

Sandra Farrands