Né en Belgique au début de la Seconde Guerre mondiale, le mouvement est aujourd'hui présent dans une soixantaine de pays. L'année 2015 permettra de mettre en avant les activités quotidiennes des JM, comme les ateliers d'éveil musical en compagnie d'artistes dans les écoles, mais aussi de montrer l'importance de la culture en envoyant de la sorte "un message aux politiques", a souligné Paul Dujardin, directeur du Palais des Beaux-Arts.

En Belgique, la Fédération des Jeunesses Musicales Wallonie-Bruxelles s'est associée à Jeugd en Muziek Vlaanderen et aux Jeunesses Musicales International (JMI) pour proposer des évènements dans tout le pays. Ceux-ci seront axés sur trois thèmes: "la diversité, l'expertise et la décentralisation", a souligné Michek Schoonbroodt, directeur général des JM Wallonie-Bruxelles.

À Liège, deux orchestres pour enfants sont prévus, ainsi qu'une création du quatuor MP4 le 8 mai à la Cité Miroir. Une représentation du Sacre du printemps d'Igor Stravinsky le 17 avril à 6h du matin dans les bois du Domaine des Epioux (Florenville) figure également parmi les temps forts.

À Bruxelles, des concerts intimistes se tiendront, en soutien au Music Fund. Noa Moon et André Borbé sont déjà annoncés. Début octobre, un marathon musical "75 heures pour 75 ans" investira la capitale avant la journée de clôture le 17 octobre au Palais des Beaux-Arts. Des morceaux du tout premier concert des JM seront rejoués à cette occasion.

L'assemblée générale des JMI, la plus grande ONG musicale pour les jeunes, selon l'Unesco, aura enfin lieu en juin et s'achèvera avec les finales belge et internationale du concours Imagine, tremplin musical pour amateurs entre 12 et 20 ans.

Le programme et une chanson anniversaire créée par deux lauréats Imagine sont disponibles sur le site www.JM75.com.

Né en Belgique au début de la Seconde Guerre mondiale, le mouvement est aujourd'hui présent dans une soixantaine de pays. L'année 2015 permettra de mettre en avant les activités quotidiennes des JM, comme les ateliers d'éveil musical en compagnie d'artistes dans les écoles, mais aussi de montrer l'importance de la culture en envoyant de la sorte "un message aux politiques", a souligné Paul Dujardin, directeur du Palais des Beaux-Arts. En Belgique, la Fédération des Jeunesses Musicales Wallonie-Bruxelles s'est associée à Jeugd en Muziek Vlaanderen et aux Jeunesses Musicales International (JMI) pour proposer des évènements dans tout le pays. Ceux-ci seront axés sur trois thèmes: "la diversité, l'expertise et la décentralisation", a souligné Michek Schoonbroodt, directeur général des JM Wallonie-Bruxelles. À Liège, deux orchestres pour enfants sont prévus, ainsi qu'une création du quatuor MP4 le 8 mai à la Cité Miroir. Une représentation du Sacre du printemps d'Igor Stravinsky le 17 avril à 6h du matin dans les bois du Domaine des Epioux (Florenville) figure également parmi les temps forts. À Bruxelles, des concerts intimistes se tiendront, en soutien au Music Fund. Noa Moon et André Borbé sont déjà annoncés. Début octobre, un marathon musical "75 heures pour 75 ans" investira la capitale avant la journée de clôture le 17 octobre au Palais des Beaux-Arts. Des morceaux du tout premier concert des JM seront rejoués à cette occasion. L'assemblée générale des JMI, la plus grande ONG musicale pour les jeunes, selon l'Unesco, aura enfin lieu en juin et s'achèvera avec les finales belge et internationale du concours Imagine, tremplin musical pour amateurs entre 12 et 20 ans. Le programme et une chanson anniversaire créée par deux lauréats Imagine sont disponibles sur le site www.JM75.com.