Au programme, plus de quinze journées et soirées de concerts enregistrées à huis-clos, mais aussi des rencontres avec des artistes, de courtes vidéos documentaires sur les lieux patrimoniaux investis à découvrir en diffusions audio et vidéo du 26 juin au 13 août prochains.

Les principaux axes de la programmation 2020 telle qu'elle avait été initialement conçue sont conservés: un thème partagé, celui des Héros ainsi que les musiciens et ensembles belges qui figuraient déjà au programme.

Les concerts gratuits seront diffusés sur la RTBF et les chaînes de télévision communautaires (TV Lux, Canal C, Vedia), en radio, ainsi que sur internet (Youtube et sites web des festivals).

Le Festival Musiq3 Bruxelles s'installe sur les ondes de sa chaîne titulaire du 26 au 28 juin pour un week-end de rendez-vous avec la totalité des artistes belges qui auraient dû se produire en public à Flagey aux mêmes dates. Une émission est également prévue sur La Trois le samedi 27 juin.

Le Festival Musical de Namur se concentrera du 6 au 11 juillet sur quelques-uns des plus beaux moments musicaux de son histoire, puisant dans les centaines d'heures de concerts précieusement conservées dans ses archives.

Dans la Province de Luxembourg, trois concerts seront diffusés durant la seconde quinzaine du mois de juillet: Recrues d'essence (le nouveau projet de l'accordéoniste Michel Lambert) enregistré à Nassogne, Marie Hallynck et Jean-Claude Vanden Eynden au coeur de l'Eglise St-Gilles de Saint-Hubert et Reinoud Van Mechelen, aux côtés de son ensemble a nocte temporis à la Ferme de Chirmont.

Enfin, l'Abbaye de Stavelot, mais également l'Eglise Saint-Sébastien se feront l'écrin de cinq enregistrements de concerts avec des jeunes musiciens de la Fédération Wallonie-Bruxelles comme Julien Libeer et Lorenzo Gatto, l'Ensemble Kheops ou encore Reinoud Van Mechelen.

À chaque fois, le public est invité à rejoindre virtuellement les musiciens avant et/ou après les concerts au cours de rencontres animées par des journalistes.

Au programme, plus de quinze journées et soirées de concerts enregistrées à huis-clos, mais aussi des rencontres avec des artistes, de courtes vidéos documentaires sur les lieux patrimoniaux investis à découvrir en diffusions audio et vidéo du 26 juin au 13 août prochains.Les principaux axes de la programmation 2020 telle qu'elle avait été initialement conçue sont conservés: un thème partagé, celui des Héros ainsi que les musiciens et ensembles belges qui figuraient déjà au programme.Les concerts gratuits seront diffusés sur la RTBF et les chaînes de télévision communautaires (TV Lux, Canal C, Vedia), en radio, ainsi que sur internet (Youtube et sites web des festivals).Le Festival Musiq3 Bruxelles s'installe sur les ondes de sa chaîne titulaire du 26 au 28 juin pour un week-end de rendez-vous avec la totalité des artistes belges qui auraient dû se produire en public à Flagey aux mêmes dates. Une émission est également prévue sur La Trois le samedi 27 juin.Le Festival Musical de Namur se concentrera du 6 au 11 juillet sur quelques-uns des plus beaux moments musicaux de son histoire, puisant dans les centaines d'heures de concerts précieusement conservées dans ses archives.Dans la Province de Luxembourg, trois concerts seront diffusés durant la seconde quinzaine du mois de juillet: Recrues d'essence (le nouveau projet de l'accordéoniste Michel Lambert) enregistré à Nassogne, Marie Hallynck et Jean-Claude Vanden Eynden au coeur de l'Eglise St-Gilles de Saint-Hubert et Reinoud Van Mechelen, aux côtés de son ensemble a nocte temporis à la Ferme de Chirmont.Enfin, l'Abbaye de Stavelot, mais également l'Eglise Saint-Sébastien se feront l'écrin de cinq enregistrements de concerts avec des jeunes musiciens de la Fédération Wallonie-Bruxelles comme Julien Libeer et Lorenzo Gatto, l'Ensemble Kheops ou encore Reinoud Van Mechelen.À chaque fois, le public est invité à rejoindre virtuellement les musiciens avant et/ou après les concerts au cours de rencontres animées par des journalistes.