Alors que Chan Marshall, alias Cat Power, miaule devant quelques centaines de curieux (c'en est presque désespérant), la scène extérieure des Ardentes est prise d'assaut samedi soir pour l'événement du week-end. En l'occurrence la visite de ce bon vieux Pharrell Williams. Il a beau avoir troqué son Borsalino pour une casquette, Pharrell est déjà vieux. Derrière son visage de gamin et son look de gentil ado, le n...

Alors que Chan Marshall, alias Cat Power, miaule devant quelques centaines de curieux (c'en est presque désespérant), la scène extérieure des Ardentes est prise d'assaut samedi soir pour l'événement du week-end. En l'occurrence la visite de ce bon vieux Pharrell Williams. Il a beau avoir troqué son Borsalino pour une casquette, Pharrell est déjà vieux. Derrière son visage de gamin et son look de gentil ado, le natif de Virginia Beach a quand même mine de rien 43 ans. D'ailleurs, il a débarqué à Liège avec toute sa famille. Femme, enfant... Paraît qu'ils sont septante dans ses valises. Trois bus, des mini-vans. C'est ce qu'on appelle voyager léger. Même Tyler The Creator a débarqué un jour à l'avance pour venir voir le prodige. En attendant, entouré par un vrai band, un harem de danseuses et de choristes, Williams semble en mode automatique. Tout est là pour cartonner mais l'ami Pharrell a surtout l'air de chachetonner. All the girls standing in the line for the bathroom... Souvenirs, souvenirs. Rejoint sur scène par son pote Shay Haley, Williams nous rappelle qu'il était déjà passé en 2010 avec NERD aux Halles des foires de Coronmeuse. C'est plat. Sans relief, sans énergie, sans entrain... On dirait un match des Diables rouges à l'Euro. Comme quoi on peut être le roi des studios, avoir bossé avec Snoop Dogg, Beyoncé, Madonna et emmerder royal avec ses concerts. Marrant de se dire que ce titre a été interprété par les Choeurs de l'Armée rouge à la Cérémonie d'ouverture des JO d'hiver de 2014... Pharrell Williams joue le Get Lucky qu'il a fabriqué avec Nile Rodgers pour Daft Punk. Invite des gamins à envahir sa scène pour Happy, la chanson (créée pour la bande originale de Moi, moche et méchant 2) qui est restée le plus longtemps numéro un des ventes depuis la création du top 50 (22 semaines en tête). La foule a fini par succomber aux charmes de son champion mais il y a quand même l'air d'avoir pas mal de bandes derrière. Certains mettent bien des moteurs dans leurs vélos...