C'est Werchter Park, le propriétaire du terrain, qui réalise sa transformation en parc paysager. Les travaux ont d'abord visé le sol et les chemins. A présent, des plantations sont en cours: plus de 300 nouveaux arbres ont été plantés le long des chemins. Il s'agit de peupliers grisards et d'ormes lisses, des espèces vigoureuses qui grandissent rapidement. Des buissons ont également été sélectionnés, tandis que les installations de street art du projet North West Walls, déjà sur place, resteront sur le site toute l'année.

"Sauf durant les trois mois de la saison des festivals, le parc paysager sera accessible du lever au coucher du soleil à tous les visiteurs, comme les promeneurs et les cyclistes", se réjouit Dirk Claes. Un règlement doit encore être mis au point pour les événements qui pourraient y avoir lieu, comme des réunions d'organisations de jeunes, des grands pique-niques, des fanfares etc.

Le projet a été financé par Werchter Park. Le bourgmestre évalue son coût à quelque 2 millions d'euros.