Die Antwoord et son univers impitoyable est actuellement au coeur d'une polémique. Yolandi Visser, la chanteuse du groupe sulfureux d'électro-pop originaire d'Afrique du Sud considère en effet que David Ayer, le réalisateur du blockbuster américain Suicide Squad - par ailleurs très mal reçu par la critique - s'est inspiré un peu trop librement de leur style vestimentaire et des codes de leur univers pour certains éléments de son film. Et notamment du look du Joker qui présente des similitudes troublantes avec celui du chanteur du groupe Ninja.

La chanteuse appuie ses accusations d'une vidéo explicite publiée sur Instagram et d'un message assassin en guise de légende. Elle prend Cara Delevingne et Jared Leto, deux des stars du film d'Ayer, comme témoins du plagiat. Et on la reconnaît bien là, Yolandi dans son style bien à elle clotûre sa vidéo sur des menaces : "Tu devrais ouvrir une équipe appelée 'je suis un c****** hypocrite" [...] Viens montrer ta petite g***** au studio.[...] On t'attend." David Ayer n'a qu'à bien se tenir.

Die Antwoord et son univers impitoyable est actuellement au coeur d'une polémique. Yolandi Visser, la chanteuse du groupe sulfureux d'électro-pop originaire d'Afrique du Sud considère en effet que David Ayer, le réalisateur du blockbuster américain Suicide Squad - par ailleurs très mal reçu par la critique - s'est inspiré un peu trop librement de leur style vestimentaire et des codes de leur univers pour certains éléments de son film. Et notamment du look du Joker qui présente des similitudes troublantes avec celui du chanteur du groupe Ninja. La chanteuse appuie ses accusations d'une vidéo explicite publiée sur Instagram et d'un message assassin en guise de légende. Elle prend Cara Delevingne et Jared Leto, deux des stars du film d'Ayer, comme témoins du plagiat. Et on la reconnaît bien là, Yolandi dans son style bien à elle clotûre sa vidéo sur des menaces : "Tu devrais ouvrir une équipe appelée 'je suis un c****** hypocrite" [...] Viens montrer ta petite g***** au studio.[...] On t'attend." David Ayer n'a qu'à bien se tenir.