On peut enfin souffler. Prendre un peu du recul et constater. Après trois ans d'emballement général, la vague hip hop belge n'est pas en train de retomber, loin de là, mais bien de se "normaliser". Sur l'intervalle, certains ont décollé, d'autres sont restés à quai. Du côté de l'Or du commun, on a mûri. Manoeuvre pas évidente: en même temps que le trio bruxellois voyait son auditoire s'élargir, il muait et mutait, lentement mais sûrement. De la bande rigolarde, énergie boom bap décalée à la Saïan Supa Crew, l'Or du commun a conservé la spontanéité, mais en rendant le propos plus personnel. L'an dernier, Loxley, Primero et Swing sortaient ainsi le projet Zeppelin. Neuf titres en tout, dont le morceau Apollo: boosté par la présence de leur camarade Roméo Elvis, il leur valait leur premier million de clics sur YouTube (depuis, le chiffre a quintuplé).
...