La dernière fois, c'était en 1974: après une série de dates aux Etats-Unis et en Europe, Maria Callas faisait ses adieux à la scène avec un ultime concert donné à Sapporo, au Japon. Quarante-quatre ans plus tard, la diva est de retour. Ce 27 novembre, elle sera même présente à Bruxelles, à Bozar. Pas physiquement, évidemment. Décédée en 1977, la plus grande soprano du XXe siècle apparaîtra sous la forme d'un... hologramme. Une illusion qui sera tout de même accompagnée par un orchestre symphonique de soixante musiciens de chair et d'os. Au programme, sont annoncés, notamment, des arias de Bellini, Bizet, Gounod, Ponchielli, Puccini et Verdi. Que la chanteuse soit virtuelle ou pas, les prix des tickets, eux, sont bien réels. Et plutôt raccords avec les standards tarifaires propres à l'opéra - entre 60 et 105 euros, quasi tous écoulés au moment d'écrire ces lignes.
...