La salle de concert de l'Ancienne Belgique rouvrira ses portes le 5 septembre, annonce-t-elle samedi au lendemain des décisions du comité de concertation. La mise en application du Covid Safe Ticket pour les événements en intérieur à partir de 200 spectateurs permet en effet à l'AB d'à nouveau accueillir son public sans masque ni distanciation sociale.

"Le Covid Safe Ticket introduit pour les organisateurs à l'AB, les artistes et le public un cadre clair et tenable", commente la salle de concerts, qui pourra ainsi à nouveau proposer des concerts à pleine capacité, en toute sécurité. Elle espère néanmoins qu'il ne s'agit là que d'une mesure temporaire et qu'elle pourra bientôt accueillir ses spectateurs sans aucune limitation.

L'AB met tout en oeuvre pour offrir en septembre un maximum de concerts prévus au calendrier. Cela débutera le dimanche 5 septembre avec Flavia Coelho et Chicos y Mendez. Suivront ensuite les spectacles de Benjamin Abel & The Unrequired Love, Clouseau, Mauro Pawlowski et The Sore Losers, Bicep, Perturbator et STIKSTOF.

La salle de concert de l'Ancienne Belgique rouvrira ses portes le 5 septembre, annonce-t-elle samedi au lendemain des décisions du comité de concertation. La mise en application du Covid Safe Ticket pour les événements en intérieur à partir de 200 spectateurs permet en effet à l'AB d'à nouveau accueillir son public sans masque ni distanciation sociale."Le Covid Safe Ticket introduit pour les organisateurs à l'AB, les artistes et le public un cadre clair et tenable", commente la salle de concerts, qui pourra ainsi à nouveau proposer des concerts à pleine capacité, en toute sécurité. Elle espère néanmoins qu'il ne s'agit là que d'une mesure temporaire et qu'elle pourra bientôt accueillir ses spectateurs sans aucune limitation. L'AB met tout en oeuvre pour offrir en septembre un maximum de concerts prévus au calendrier. Cela débutera le dimanche 5 septembre avec Flavia Coelho et Chicos y Mendez. Suivront ensuite les spectacles de Benjamin Abel & The Unrequired Love, Clouseau, Mauro Pawlowski et The Sore Losers, Bicep, Perturbator et STIKSTOF.