Lors du dépôt de la plainte devant un tribunal du Delaware (est), le musicien a indiqué que Kraftwerk, qui signifie centrale électrique en allemand, est directement relié au groupe, connu pour ses musiques aux sons mécaniques comme We Are the Robots ou The Man-Machine.

La société allemande, eZelleron Inc., qui souhaite commercialiser ce chargeur, avait lancé en janvier un projet de financement participatif. Le chargeur est présenté comme innovant et léger, adapté aux smartphones, tablettes et appareils photos et fonctionnerait grâce aux même produit qu'utilisé pour les briquets. Il est prévu pour une commercialisation fin 2015.

"Les consommateurs vont probablement penser qu'il y a un lien, une association ou une relation entre le célèbre groupe et le chargeur pour appareils portables", précise la plainte déposée lundi. La société n'a pas répondu aux sollicitations de l'AFP.

Le groupe Kraftwerk, formé par Ralf Hütter et Florian Schneider s'est fait connaitre dans les années 1970 et a été l'un des pionniers de la musique électronique.