Denis Wielemans parti trop tôt (il n'aurait jamais été vieux, même à 70 ans), les Brainois escaladent avec sincérité et grâce leur peine et leurs tourments. Parce qu'Everest symbolise autant la perte et le manque que la quête de l'apaisement, il est un disque à la fois triste et lumineux. Lourd comme le tonnerre qui gronde sur Mallory's Heights et flottant, telles les plus légères des nappes de clavier traversant cet album de part en part. On pense à Grandaddy, à Sparklehorse, à la déclamation de Lou Reed (Here I Belong). Puis aussi surtout finalement à Denis qui, là où il est, peut être fier du troisième album de ses Girls.

  • GIRLS IN HAWAII, EVEREST, DISTRIBUÉ PAR 62TV/PIAS.