L'abbaye de Villers lance, du 1er juillet au 31 août, ses "Estivales" : une vingtaine de concerts intimistes en plein air, en soirée. Le nombre de spectateurs est limité à 200 personnes. Le concert se fait assis auprès d'une scène installée dans la nef de l'église.

Ce lundi soir c'était au tour de la chanteuse namuroiseCharlottede remplir la scène des Estivales. Charlotte s'est fait un prénom avec quatre singles parsemés de mystère. Des titres courts, des refrains entêtants, des textes énigmatiques et des mélodies qui planent, c'est le résultat de sa collaboration avec le multi-instrumentiste Nico D'Avell.

Charlotte, Etienne Tordoir
Charlotte © Etienne Tordoir
Charlotte, Etienne Tordoir
Charlotte © Etienne Tordoir
Charlotte, Etienne Tordoir
Charlotte © Etienne Tordoir
Charlotte, Etienne Tordoir
Charlotte © Etienne Tordoir

En première partie, les spectateurs ont pu découvrir le globe-singer Besac-Arthur qui promène sa folk acoustique du Québec au Burkina Faso.

Besac-Arthur, Etienne Tordoir
Besac-Arthur © Etienne Tordoir
Besac-Arthur, Etienne Tordoir
Besac-Arthur © Etienne Tordoir
Besac-Arthur, Etienne Tordoir
Besac-Arthur © Etienne Tordoir

Le prochain concert des Estivales: Circus Café, le 14 août.

L'abbaye de Villers lance, du 1er juillet au 31 août, ses "Estivales" : une vingtaine de concerts intimistes en plein air, en soirée. Le nombre de spectateurs est limité à 200 personnes. Le concert se fait assis auprès d'une scène installée dans la nef de l'église.Ce lundi soir c'était au tour de la chanteuse namuroiseCharlottede remplir la scène des Estivales. Charlotte s'est fait un prénom avec quatre singles parsemés de mystère. Des titres courts, des refrains entêtants, des textes énigmatiques et des mélodies qui planent, c'est le résultat de sa collaboration avec le multi-instrumentiste Nico D'Avell. En première partie, les spectateurs ont pu découvrir le globe-singer Besac-Arthur qui promène sa folk acoustique du Québec au Burkina Faso.Le prochain concert des Estivales: Circus Café, le 14 août.