Esinam, électro-jazz coiffé afro

13/09/18 à 10:36 - Mise à jour à 10:36
Du Le Vif Focus du 06/09/18

La Bruxelloise Esinam sort un premier et brillant mini-album de solo voyageur entre électro-jazz et flûte rêveuse. Parfumé de réminiscences africaines.

"Je suis hyper contente, j'ai enfin reçu mon passeport du Ghana: j'ai maintenant officiellement la double nationalité, belge et ghanéenne. Même si cela a été d'autant plus un parcours du combattant qu'à Accra, je n'ai arrosé personne pour faciliter les formalités, me tapant des journées entières dans les administrations qui ne savaient absolument pas comment dealer avec une Européenne demandant la nationalité ghanéenne. Mon père est de là-bas mais, moi, je suis née à César De Paepe." Un après-midi nonchalant dans un café turc de Schaerbeek, Esinam, Dogbatse de son patronyme, exprime la joie de sa double récente appartenance. Même si le passeport africain n'est pas le genre de document qui facilite forcément la circulation mondiale: "Je sais, mais cela me permet de tourner au Ghana et dans les voisins Togo ou Bénin, sans visa. Et surtout, de retrouver les traces de mon histoire, celle de l'ethnie éwé de mon père."
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires