Le groupe, alors composé de Master Gee, Wonder Mic et Big Bank Hank, est à l'origine du titre "Rapper's delight" (1979). Un succès, considéré comme le premier morceau de rap à être entré en 1980 dans le classement Top 40 des meilleurs tubes. La chanson, qui dure près de 15 minutes, s'ouvre sur des paroles qui resteront ancrées dans la mémoires de nombreux auditeurs, novices au rap à l'époque: "I said a hip hop/the hippie, the hippie/The hip, hip a hop/And you don't stop". Le titre est un produit de sa génération, au vu de ses influences disco, funk. Sa structure est empruntée à une autre chanson, "Good times" de Chic, et s'est avérée être la base de la majorité du hip-hop dans les décennies suivantes. Le guitariste de Chic, Nile Rodgers, avait engagé une procédure en justice après avoir entendu "Rapper's delight" afin que le groupe disco soit crédité et obtienne des royalties, prémices des futurs litiges que le hip-hop va connaître pendant de longues années. Big Bank Hank travaillait comme videur de boite de nuit et pétrisseur de pâte à pizza lorsqu'il a été repéré par Sylvia Robinson. L'ancienne chanteuse de R&B reconvertie productrice cherchait à former un groupe de rap. Elle le baptisa en hommage au quartier Sugarhill d'Harlem. Après la dissolution du groupe en 1985, Henry Jackson a continué à utiliser le nom du groupe Sugarhill Gang pour se produire sur scène, aux côtés de Joey Robinson, "Master Gee".

Annalena Meyer-Freund

Le groupe, alors composé de Master Gee, Wonder Mic et Big Bank Hank, est à l'origine du titre "Rapper's delight" (1979). Un succès, considéré comme le premier morceau de rap à être entré en 1980 dans le classement Top 40 des meilleurs tubes. La chanson, qui dure près de 15 minutes, s'ouvre sur des paroles qui resteront ancrées dans la mémoires de nombreux auditeurs, novices au rap à l'époque: "I said a hip hop/the hippie, the hippie/The hip, hip a hop/And you don't stop". Le titre est un produit de sa génération, au vu de ses influences disco, funk. Sa structure est empruntée à une autre chanson, "Good times" de Chic, et s'est avérée être la base de la majorité du hip-hop dans les décennies suivantes. Le guitariste de Chic, Nile Rodgers, avait engagé une procédure en justice après avoir entendu "Rapper's delight" afin que le groupe disco soit crédité et obtienne des royalties, prémices des futurs litiges que le hip-hop va connaître pendant de longues années. Big Bank Hank travaillait comme videur de boite de nuit et pétrisseur de pâte à pizza lorsqu'il a été repéré par Sylvia Robinson. L'ancienne chanteuse de R&B reconvertie productrice cherchait à former un groupe de rap. Elle le baptisa en hommage au quartier Sugarhill d'Harlem. Après la dissolution du groupe en 1985, Henry Jackson a continué à utiliser le nom du groupe Sugarhill Gang pour se produire sur scène, aux côtés de Joey Robinson, "Master Gee". Annalena Meyer-Freund