Nos présentations des trois premiers rounds:
...

Une guitare, une voix sur le fil: la recette de Benni a beau être éculée, le charme de la Salmienne est indéniable, à la manière d'une Soko (forcément) qui aurait été bercée par Bon Iver. Un projet tout frais qui demande sans doute encore de grandir, mais qui pourrait aller loin...Productrice et chanteuse bruxelloise, Fleur évolue au strict opposé du spectre, avec une électro froide et dure, acide et trippante, mais qui peut aussi s'avérer envoûtante, comme sur le récent acapella Human ci-dessous. Au rayon influences, ça invoque tant Björk que Thom Yorke, Aphex Twin que Philipp Glass. Adieu l'organique!, comme dirait un certain Facteur Cheval...Les zots de la sélection, ce sont les "frères jumeaux" liégeois Johnny & Charly Ciccio, qui doivent être du genre à arriver, comme Led Zeppelin en 71, en dragster sur scène. À moins que ça ne soit en mobylette? Soit... Pop décomplexée, influences rock/psyché, cheveux longs et trainings, ces deux-là sont là pour rigoler.On vous a déjà dit dans ces pages tout le bien qu'on pense de Mangrove, collectif de six musiciens qui regroupe notamment Gaëtan Streel, le batteur de Ghinzu et un rappeur mauritanien. Vu le bois que ça envoie en concert, si on en croit la session live ci-dessous, on a envie de prédire que la place en finale est assurée!Il y a quelque chose de Swing dans le flow décontracté mais hargneux d'Onha, Aramahnon Clément de son vrai nom. "Je ne suis pas 50% belge et 50% ivoirien, je suis 100% de chacune des deux cultures", clame celui qui a grandi en compagnie d'Oxmo Puccino et Disiz La Peste, mais aussi du jazz, du funk et du blues. Du genre à ne pas faire de compromis, en voilà un qui devrait sans trop peiner se trouver une place sur la nouvelle scène rap belge...