"C'est qui mon bébé, mon petit bébé? C'est qui ma chérie, ma petite chérie?" Dans la salle, 150 enfants répètent à tue-tête le refrain de Who's My Pretty Baby, en tapant des mains, en tapant des pieds. Ils sont déchaînés et ne se font pas prier pour enchaîner les "ouhou" et "eheheheo". Bienvenue au concert d'Ici Baba (1), le projet jeune public de Samir Barris en duo avec la multi-instrumentiste Catherine De Biasio, la soeur jumelle de Melanie. Comme Henri Dès, qui a représenté la Suisse au Concours Eurovision en 1970, ou comme Chantal Goya, qui a signé dans sa jeunesse quelques disques yéyé, Samir Barris a d'abord roulé sa bosse dans la musique "adulte" avant de se lancer dans le jeune public. De 1996 à 2003, il a été batteur de Melon Galia, groupe d'étudiants qui a rayonné bien au-delà de son port d'attache bruxellois, puis il a poursuivi en solo, avec deux disques sortis en 2006 et en 2009, en synchronisation parfaite avec la naissance de ses deux filles. "Je pense que c'est simplement parce que j'ai eu des enfants que je suis devenu musicien jeune public, reconnaît-il a posteriori. Avant d'être papa, ça m'aurait trop impressionné. Je vois bien comment j'étais avec les enfants avant d'en avoir moi-même: un peu mal à l'aise."
...