Rive, Atome, Fastlane Candies...: ils sont de plus en plus nombreux, les musiciens belges étiquetés "pop/rock" qui ont commencé leur parcours en anglais et se réinventent aujourd'hui en français avec bonheur. Signe des temps, de maturité ou simplement coïncidence, on se réjouit en tout cas de ce regain d'intérêt pour la langue de Molière dans les formats hors chanson. Ben Baillieux Beynon fait partie de cette "vague", lui qui a connu le succès avec les Tellers puis avec Paon, deux projets chantés en anglais -comme le nom du deuxième ne l'indique pas. Et force est de constater que ce nouveau départ lui réussit au mieux.

Le premier album d'Ébbène sortira le 26 avril et sera présenté aux Nuits Botanique le 29, en première partie de Lou Doillon.