CEZARIUSZ GADZINA QUARTET, LIGHT IN SIGHT, W.E.R.F. 098 (WWW.DEWERF.BE) ***

JAZZ | Nettement supérieur au disque paru il y a quelques années sur le même label, Light In Sight nous offre une image plus juste des talents du saxophoniste: celle, certes, d'un instrumentiste ancré dans le jazz contemporain, mais chez qui, nous a-t-il semblé, la moindre étincelle pourrait allumer les feux les plus inattendus. Le seul véritable reproche que l'on pourrait faire à cet album, c'est le manque d'envergure des partenaires de Gadzina, ce qui est sensible dans leurs solos (exception faite, peut-être, de la pianiste, qui dans Light in Sight, choisit la voie d'un minimalisme qui sied parfaitement au titre), et empêche souvent cette musique de s'épanouir aussi pleinement qu'on le désirerait.

Ph.E.

JAZZ | Nettement supérieur au disque paru il y a quelques années sur le même label, Light In Sight nous offre une image plus juste des talents du saxophoniste: celle, certes, d'un instrumentiste ancré dans le jazz contemporain, mais chez qui, nous a-t-il semblé, la moindre étincelle pourrait allumer les feux les plus inattendus. Le seul véritable reproche que l'on pourrait faire à cet album, c'est le manque d'envergure des partenaires de Gadzina, ce qui est sensible dans leurs solos (exception faite, peut-être, de la pianiste, qui dans Light in Sight, choisit la voie d'un minimalisme qui sied parfaitement au titre), et empêche souvent cette musique de s'épanouir aussi pleinement qu'on le désirerait.Ph.E.