Roméo Elvis a donc réussi son coup. AvecChocolat, son premier véritable album "solo", le rappeur était bien décidé à faire le break et a imposé sa stature demeilleur "numero deux" de la scène belge. On peut dire que c'est réussi. Dans une actu rap francophone, où se bousculent les poids lourds (PNL, Nekfeu, Ninho, Jul, etc), Roméo Elvis a notamment pu obtenir un double disque d'or (un au pays, l'autre en France). Avec, également, à la clé, une tournée des zéniths et des festivals.

Avant Dour la semaine prochaine, son premier arrêt belge de l'été se déroulait donc en terres liégeoises. Histoire de marquer le coup, Roméo et son band arrivent d'ailleurs sur scène avec le maillot du Standard - "Ce n'est pas parce qu'on vient de Bruxelles qu'on est supporter d'Anderlecht", ricane le rappeur, a fortiori quand on est le fils du plus grand fan du RWDM. Ce ne sera pas la seule déclaration d'amour du Bruxellois à la Cité ardente. Mais est-ce vraiment si surprenant? Ici, on cultive autant le goût de la fête que celui du panache: deux qualités qui parlent forcément à Roméo Elvis... Il en donnera une nouvelle fois la preuve sur la scène des Ardentes. Avec, comme souvent, les défauts de ses qualités. Roméo veut en mettre plein les yeux, en fait beaucoup, parfois trop. En entame, Chocolat, le UK garage de Dessert, puis Drôle de question (auquel il mash-up donc le 1000 degrés de Lomepal) n'ont aucun mal à faire décoller le concert. Après Coeur des hommes, Normal fait monter encore un peu plus la température: elle ne redescendra plus vraiment. Invitant sur scène l'équipe française de Booska-P, qui le suit sur la tournée, à assister au carnage, Roméo Elvis balance Pogo: le titre tient effectivement toutes ses promesses. Juste derrière, J'ai vu calme un peu les esprits. Mais c'est pour mieux réattaquer derrière: Roméo Elvis n'est pas près de desserrer la prise... Après le tube actuel Soleil, c'est la grande bataille finale. Dans un même élan, sont balancés Parano, 300 et Tu vas glisser: c'est la panique dans la fosse. En toute fin, Bruxelles arrive à Liège, et sonne moins comme un chant célébrant la capitale que comme un nouvel hymne national. Victoire par KO. Les concerts en festival sont un exercice particulier, qui ne laissent pas toujours beaucoup de place pour la nuance et la subtilité, a fortiori quand on occupe la grande scène principale: Roméo Elvis l'a bien compris. Un peu trop?

LACRIM

"J'vais pas vous faire semblant", précise Lacrim sur Solo. Un peu quand même: on le voit bien, sur le grand écran, que le rappeur laisse les voix sur bandes parler (un peu trop souvent) pour lui. C'est la grande tendance hip hop printemps-été 2019: laisser les voix enregistrées prendre le pas sur le son du direct. Après, soyons de bon compte, personne n'est vraiment dupe. Et, surtout, cela n'empêche pas le concert de Lacrim d'être un vrai bon moment, avec un set bien foutu, équilibré, l'intéressé semblant le premier surpris de l'accueil.

PUSHA T

Est-on vraiment étonné? Alors que l'horaire avait été réaménagé à sa meilleure convenance, King Push est arrivé avec 20 minutes de retard et est reparti quasi aussi vite. If you know you know...

Black Eyed Peas © Olivier Donnet

BLACK EYED PEAS

Vous les pensiez un peu "has been"? La foule était pourtant compacte pour le grand finale du jour, offert par les BEP. Sans Fergie, mais avec Riri (Will.i.Am), Fifi (apl.de.ap) et Loulou (Taboo, qui repart avec le prix du Public). Dernièrement, les BEP ont sorti une poignée de singles, étonnamment bien foutus, qui faisaient mine de revenir à des envies plus directement hip hop et conscientes. Vendredi soir, on était fort loin de tout ça. En mode best of, les BEP démarre logiquement avec Let's get it Started, enchaîne avec Imma Be, et Boom Boom Pow (l'homme à côté: "c'est super connu, ça, c'est un tube"...), et mette le feu à un Pump It. Si le rap est devenu la nouvelle pop, alors les hits de BEP ont plus que jamais leur raison d'être là, en tête d'affiche d'un festival comme les Ardentes. Le souci, c'est que cela se gâte un peu. Grappillant tout ce qui passe (et hop! une citation du Seven Nation Army des White Stripes; hop! une reprise du Mi Gente de J Balvin), le mix du groupe vire à la musique de kermesse. Un tour en autoscooter?