À lire/écouter également: notre playlist commentée Arno a 70 ans: sa carrière en 70 titres.
...

"Quand j'ai connu Arno, au début, il était, comment dit-on en français, motorische stoort ? Oui, exactement, il avait des soucis de motricité. On marchait en rue à deux et puis, tout à coup, je m'apercevais qu'il s'était arrêté et était resté en arrière, où il faisait des pas sans avancer. C'était très bizarre..." Danny Willems, né le 2 mai 1950 "à Blankenberge et non pas à Ostende, c'est important de le préciser", fait des études de mécanicien automobile mais est fasciné par le labo photo où travaillent ses parents, "l'odeur chimique et les lumières rouges". Il sera donc le photographe qui réalise depuis les débuts d'Arno dans le groupe Freckle Face, en 1972, et jusqu'au tout nouveau Santeboutique, les images de pochette, de promotion et aussi d'amitié du fameux "os tendu". Un demi-siècle d'une confiance qui semble inoxydable, et plutôt rare en ce qui concerne Arno, ce dernier construisant au fil des décennies un personnage d'apparence burlesque qui, dans les faits, accumule les ruptures musicales ou amoureuses. Partie immergée de la réalité objective d'un performer hors pair, désormais septuagénaire. "Et depuis toujours, bordélique" - dixit Danny Willems - mais qui a néanmoins géré sa carrière de façon lucrative, notamment en investissant dans l'immobilier, assez loin de l'image de "clochard céleste".