Le 12 mai dernier, le bourgmestre de Bruxelles communiquait dans la presse l'installation d'un espace de concert ARENA5 (capacité max 7.200 places) devant les palais du Heysel du 15 juillet au 15 septembre, ainsi que l'installation probable d'une grande scène en août dans le parc d'Osseghem, site occupé par le festival Couleur Café depuis 2017.

Pour concrétiser ce projet, la Ville de Bxl a confié la réalisation à son asbl Brussels Expo avec comme partenaires le festival liégeois (!) Les Ardentes et leur investisseur financier Fimalac (holding français) et l'agence commerciale de spectacles Greenhouse Talent. Ce projet est en gestation depuis 2 ans sans aucune concertation avec les acteurs musicaux de Bruxelles.

Pourrait-on imaginer 1 seconde la situation inverse ? La ville de Liège demanderait au festival bruxellois Couleur Café et à une agence de spectacle comme Live Nation (par ex.) de développer des concerts sur le site du festival Les Ardentes à Liège. Cette situation choquante n'est évidemment pas envisageable.

Nous avons donc provoqué un rendez-vous avec Mr. Close. Il nous a expliqué son objectif d'installer à long terme une activité musicale en été sur le plateau du Heysel. Bonne idée, mais l'ampleur de ce projet qui devrait durer 3 mois en 2022 peut mettre en danger les activités déjà existantes, comme Couleur Café, dans le futur. Il faut savoir que l'offre de concerts et de festivals en Belgique est déjà démesurée et que la concurrence est féroce. Le nombre d'artistes disponibles est très limité et tous les organisateurs tentent de se les arracher. Et il ne faut pas oublier que le public n'est pas extensible à souhait. C'est pourquoi il est très important que, si de nouveaux événements musicaux sont créés à Bruxelles, ils doivent offrir une diversité et une complémentarité aux activités déjà existantes, et non pas une concurrence supplémentaire, voire déloyale. De plus, les partenaires d'Arena5 sont spécialisés dans les musiques urbaines, c'est à dire la programmation prioritaire de Couleur café depuis 10 ans.

Ce danger de concurrence deviendra effectif en 2022 et pour les années suivantes. Pour remplir une programmation sur l'Arena5 plus une grande scène dans le parc, les programmateurs seront conduits à faire un nombre impressionnant d'offres sur tous les artistes intéressants grâce à leurs moyens financiers importants. Ce qui laissera Couleur Café en grande difficulté.

L'autre danger serait d'utiliser le même site que Couleur Café, à savoir le parc d'Osseghem. C'est grâce au travail des équipes de Couleur Café, tant au niveau du concept et de la créativité qu'au niveau de l'aménagement, la disposition et la protection de cet oasis de verdure, que le festival a réussi son installation dans le parc d'Osseghem. Ce site est un élément fondamental au succès actuel et a redonné une nouvelle image et une identité très forte au festival. Ce patrimoine culturel doit impérativement être respecté en restant exclusif et unique.

Couleur Café pose les questions suivantes :

  • Pourquoi aucune concertation n'a été mise en place avec Couleur Café et le secteur musical bruxellois ?
  • Pourquoi ces partenaires ont-ils été choisis ? Est-ce judicieux de confier la réalisation d'un projet bruxellois à un festival liégeois concurrent sans l'avoir proposé aux organisateurs bruxellois ?
  • Quelles seront les conséquences pour Couleur Café suite aux nuisances sonores dans le voisinage provoquées par de nombreux concerts pendant 3 mois ?
  • Couleur Café a su préserver et protéger le parc lors des 3 dernières éditions. Quelles seront les réactions ou les restrictions des responsables des espaces verts si de nombreux concerts provoquent des dégâts importants

Pour les années futures, Couleur Café demande :

  • Une concertation et une implication dans le développement des événements musicaux sur le plateau du Heysel.
  • Une forte limitation de la période et de la quantité de concerts programmés sur l'été 2022 et les années suivantes pour limiter la concurrence et les dégâts collatéraux (nuisances sonores, circulation, parking, parc fermé ,dégâts).
  • L'assurance que la programmation type Couleur Café (musiques urbaines, soul, R&B, reggae, world, électro, jazz) soit préservée 3 semaines avant et 3 semaines après le festival Couleur Café pour limiter la concurrence. Cela laisse encore une belle place pour de nombreux styles musicaux (Rock, métal, chanson, jazz, variété, pop ...).
  • L'assurance que le site et le concept de Couleur Café soient préservés en donnant une certaine exclusivité dans le parc d'Osseghem pour ce type d'événement avec ce style de programmation.
  • L'assurance que ces nouvelles scènes ne se transforment pas en festival sur le plateau du Heysel, mais fonctionnent comme une salle de concert de plein air où l'on vient pour une soirée unique comme l'a annoncé Brussels Expo.

En conclusion, nous trouvons très positif que notre bourgmestre ait la volonté de développer des activités musicales à BXL. Toutefois, nous l'invitons à faire l'inventaire des activités déjà existantes sur l'été pour pouvoir définir au mieux ce qu'il manquerait afin d'offrir une complémentarité d'événements. Ce qui aura l'avantage d'éviter les concurrences entre des événements trop semblables et d'offrir à la population une belle diversité artistique.

L'équipe de Couleur Café.

Le 12 mai dernier, le bourgmestre de Bruxelles communiquait dans la presse l'installation d'un espace de concert ARENA5 (capacité max 7.200 places) devant les palais du Heysel du 15 juillet au 15 septembre, ainsi que l'installation probable d'une grande scène en août dans le parc d'Osseghem, site occupé par le festival Couleur Café depuis 2017. Pour concrétiser ce projet, la Ville de Bxl a confié la réalisation à son asbl Brussels Expo avec comme partenaires le festival liégeois (!) Les Ardentes et leur investisseur financier Fimalac (holding français) et l'agence commerciale de spectacles Greenhouse Talent. Ce projet est en gestation depuis 2 ans sans aucune concertation avec les acteurs musicaux de Bruxelles. Pourrait-on imaginer 1 seconde la situation inverse ? La ville de Liège demanderait au festival bruxellois Couleur Café et à une agence de spectacle comme Live Nation (par ex.) de développer des concerts sur le site du festival Les Ardentes à Liège. Cette situation choquante n'est évidemment pas envisageable. Nous avons donc provoqué un rendez-vous avec Mr. Close. Il nous a expliqué son objectif d'installer à long terme une activité musicale en été sur le plateau du Heysel. Bonne idée, mais l'ampleur de ce projet qui devrait durer 3 mois en 2022 peut mettre en danger les activités déjà existantes, comme Couleur Café, dans le futur. Il faut savoir que l'offre de concerts et de festivals en Belgique est déjà démesurée et que la concurrence est féroce. Le nombre d'artistes disponibles est très limité et tous les organisateurs tentent de se les arracher. Et il ne faut pas oublier que le public n'est pas extensible à souhait. C'est pourquoi il est très important que, si de nouveaux événements musicaux sont créés à Bruxelles, ils doivent offrir une diversité et une complémentarité aux activités déjà existantes, et non pas une concurrence supplémentaire, voire déloyale. De plus, les partenaires d'Arena5 sont spécialisés dans les musiques urbaines, c'est à dire la programmation prioritaire de Couleur café depuis 10 ans. Ce danger de concurrence deviendra effectif en 2022 et pour les années suivantes. Pour remplir une programmation sur l'Arena5 plus une grande scène dans le parc, les programmateurs seront conduits à faire un nombre impressionnant d'offres sur tous les artistes intéressants grâce à leurs moyens financiers importants. Ce qui laissera Couleur Café en grande difficulté. L'autre danger serait d'utiliser le même site que Couleur Café, à savoir le parc d'Osseghem. C'est grâce au travail des équipes de Couleur Café, tant au niveau du concept et de la créativité qu'au niveau de l'aménagement, la disposition et la protection de cet oasis de verdure, que le festival a réussi son installation dans le parc d'Osseghem. Ce site est un élément fondamental au succès actuel et a redonné une nouvelle image et une identité très forte au festival. Ce patrimoine culturel doit impérativement être respecté en restant exclusif et unique.Couleur Café pose les questions suivantes : Pour les années futures, Couleur Café demande : En conclusion, nous trouvons très positif que notre bourgmestre ait la volonté de développer des activités musicales à BXL. Toutefois, nous l'invitons à faire l'inventaire des activités déjà existantes sur l'été pour pouvoir définir au mieux ce qu'il manquerait afin d'offrir une complémentarité d'événements. Ce qui aura l'avantage d'éviter les concurrences entre des événements trop semblables et d'offrir à la population une belle diversité artistique.L'équipe de Couleur Café.