La rencontre des deux sonne comme une évidence. Celle d'un album de pop sixties, qui frôle souvent le kitsch chabada sans s'y vautrer. Mixé par John Mc Entire (Tortoise), le disque est bourré de références, prenant des airs de bande-son d'un film Nouvelle Vague. Certes, il tient par moments de l'exercice de style mais, curieusement, sans que cela n'empêche l'objet de dégager un certain charme désuet.

April March & Aquaserge, April March & Aquaserge, distribué par Freaksville.