Football à toutes les sauces: concerts, cinéma en plein air et rooftop

Voetbalfestivaldefootball, jusqu'au 15/7 au Beursschouwburg, Rue A. Orts 20-28, 1000 Bruxelles. www.beursschouwburg.be

Pour le Mondial, le Beursschouwburg, connu pour ses soirées rooftop, voit les choses en grand. L'idée n'est donc pas de profiter uniquement d'un écran géant mais plutôt d'explorer différentes facettes de l'univers du football. D'abord avec un cinéma en plein air avec diverses problématiques sociétales autour du ballon rond. On note par exemple le film Offside, l'histoire d'une bande d'Iraniennes interdites de stades de football parce qu'elles sont femmes, ou encore The Firm, un long métrage sur les confrontations de gangs d'hooligans originaires de l'est de Londres. Ensuite, Beursschouwburg met les petits plats dans les grands le 29 juin avec une performance footballistique critique sur le Qatar, par le performeur et footballeur Ahilan Ratnamohan.

Côté concerts en terrasse, il y aura pléthore de scènes musicales avec le sound club sud-africain de Dr Kwest AKA 808 Bantou (BE) et Nan Kolè (IT), à la frontière entre le hip-hop et la house. Mais aussi avec l'électropop de Rick Shiver (BE), la pop grime industrielle de Born in Flamez (DE) et le DJ set d'Otis (BE), le post-punk-samba et afrobeat colombien de Coline (BE) ou encore le noiserock d'Oton (BE) et de Lemmy Hashton (UK). Au total, près d'une trentaine d'artistes belges et internationaux fouleront le sol du rooftop bruxellois.

Casa Mundial: Futbol & electro

Casa Mundial, rue Royale 290, 1210 Bruxelles. www.casa-mundial.be

A la Casa Mundial, c'est la formule match de football combinée au manger-boire-danser-flâner. Un combo chic à la rue Royale à Bruxelles, avec une sélection de bières internationales et la cuisine du chef Sébastien Mattagne. Pour jouer le jeu à fond, l'établissement ouvre sa terrasse avec transats mais propose aussi de louer des salles privées (la Maradona ou la Pélé) pour supporter son équipe préférée en toute intimité. Après les matchs, la Casa ravira les amateurs d'électro avec un gratin de DJ's de la scène électro-européenne.

Une jazz endiablée: Belgique VS Angleterre

Mundial Jazz Club, le 28/6, salle Jacques Viala, 20h (durée: 2x45 minutes), 24 rue des Riches-Claires, 1000 Bruxelles www.lesrichesclaires.be

"L'ambiance du foot même pour ceux qui n'aiment pas le foot!", voilà le crédo des Riches-Claires. Le 28 juin, le théâtre invite les (non) footeux mais surtout les amateurs de jazz pour une session foot-jazz du diable. Pour le match Belgique-Angleterre donc, des écrans afficheront le match pour les mordus du ballon, pendant que deux trios de jazz entreront dans l'arène pour la jam session. De part et d'autre de l'écran, deux trios jazz se renverront donc la balle et "commenteront" de leurs notes les passes, penaltys, hors-jeu, dribbles, cartons et autres goals. Au casting: Jean-Paul Estievenart (trompette), Victor Foulon (contrebasse), Greg Houben (trompette), Alex Koo (piano), Frédéric Malempré (percussions), Antoine Pierre (batterie), Jérôme Van den Bril (guitare) et Max Pistorio (arbitre). Attention, entrée gratuite mais réservation indispensable.

La fête au village aux terrasses du Mondial à Liège

Gare de Poulseur, 4171 Poulseur, Liège. Les terrasses du mondial sur Facebook

A Poulseur près de Liège, les terrasses du Mondial proposent de regarder les matchs de la Belgique et du Portugal sur écran géant. L'énoncé est classique. Ce qui l'est moins, c'est que les organisateurs diversifient leurs activités avec une palette d'événements culturels: du cinéma en plein air, des animations, des concerts et DJs, un village pour enfants, des foodtrucks et les terrasses des commerçants pour siroter un verre sur la place du village. Autre concept non négligeable pour les gamers, l'événement accueille aussi un tournoi FIFA 2018 sur PS4.

Mondial et culture à Gembloux

Parc d'Epinal, 5030 Gembloux, Namur www.centreculturelgembloux.be

Dans la même veine, le Centre culturel, la ville de Gembloux et la JCI Gembloux s'associent pour organiser le Mondial à l'Esplanade de l'Hôtel de Ville. Ecrans géants certes, mais Gembloux offre un cadre festif et familial avec six événements culturels pendant la Coupe du Monde. Au programme: diffusion de matchs, concerts, bar et barbecue, mais aussi un espace dédié au baby-foot et une scénographie autour du football.

Muna Traub

Pour le Mondial, le Beursschouwburg, connu pour ses soirées rooftop, voit les choses en grand. L'idée n'est donc pas de profiter uniquement d'un écran géant mais plutôt d'explorer différentes facettes de l'univers du football. D'abord avec un cinéma en plein air avec diverses problématiques sociétales autour du ballon rond. On note par exemple le film Offside, l'histoire d'une bande d'Iraniennes interdites de stades de football parce qu'elles sont femmes, ou encore The Firm, un long métrage sur les confrontations de gangs d'hooligans originaires de l'est de Londres. Ensuite, Beursschouwburg met les petits plats dans les grands le 29 juin avec une performance footballistique critique sur le Qatar, par le performeur et footballeur Ahilan Ratnamohan. Côté concerts en terrasse, il y aura pléthore de scènes musicales avec le sound club sud-africain de Dr Kwest AKA 808 Bantou (BE) et Nan Kolè (IT), à la frontière entre le hip-hop et la house. Mais aussi avec l'électropop de Rick Shiver (BE), la pop grime industrielle de Born in Flamez (DE) et le DJ set d'Otis (BE), le post-punk-samba et afrobeat colombien de Coline (BE) ou encore le noiserock d'Oton (BE) et de Lemmy Hashton (UK). Au total, près d'une trentaine d'artistes belges et internationaux fouleront le sol du rooftop bruxellois.A la Casa Mundial, c'est la formule match de football combinée au manger-boire-danser-flâner. Un combo chic à la rue Royale à Bruxelles, avec une sélection de bières internationales et la cuisine du chef Sébastien Mattagne. Pour jouer le jeu à fond, l'établissement ouvre sa terrasse avec transats mais propose aussi de louer des salles privées (la Maradona ou la Pélé) pour supporter son équipe préférée en toute intimité. Après les matchs, la Casa ravira les amateurs d'électro avec un gratin de DJ's de la scène électro-européenne."L'ambiance du foot même pour ceux qui n'aiment pas le foot!", voilà le crédo des Riches-Claires. Le 28 juin, le théâtre invite les (non) footeux mais surtout les amateurs de jazz pour une session foot-jazz du diable. Pour le match Belgique-Angleterre donc, des écrans afficheront le match pour les mordus du ballon, pendant que deux trios de jazz entreront dans l'arène pour la jam session. De part et d'autre de l'écran, deux trios jazz se renverront donc la balle et "commenteront" de leurs notes les passes, penaltys, hors-jeu, dribbles, cartons et autres goals. Au casting: Jean-Paul Estievenart (trompette), Victor Foulon (contrebasse), Greg Houben (trompette), Alex Koo (piano), Frédéric Malempré (percussions), Antoine Pierre (batterie), Jérôme Van den Bril (guitare) et Max Pistorio (arbitre). Attention, entrée gratuite mais réservation indispensable.A Poulseur près de Liège, les terrasses du Mondial proposent de regarder les matchs de la Belgique et du Portugal sur écran géant. L'énoncé est classique. Ce qui l'est moins, c'est que les organisateurs diversifient leurs activités avec une palette d'événements culturels: du cinéma en plein air, des animations, des concerts et DJs, un village pour enfants, des foodtrucks et les terrasses des commerçants pour siroter un verre sur la place du village. Autre concept non négligeable pour les gamers, l'événement accueille aussi un tournoi FIFA 2018 sur PS4.Dans la même veine, le Centre culturel, la ville de Gembloux et la JCI Gembloux s'associent pour organiser le Mondial à l'Esplanade de l'Hôtel de Ville. Ecrans géants certes, mais Gembloux offre un cadre festif et familial avec six événements culturels pendant la Coupe du Monde. Au programme: diffusion de matchs, concerts, bar et barbecue, mais aussi un espace dédié au baby-foot et une scénographie autour du football. Muna Traub