C'était le 16 avril 1994. Ce jour-là, le Fuse ouvrait ses portes, rue Blaes, à Bruxelles, dans un ancien cinéma de quartier reconverti en discothèque. Depuis, il est devenu l'un des temples européens de la techno. Avec, forcément, des hauts et des bas, mais en continuant de privilégier une certaine vision du clubbing, authentique et qualitative. Résultat: 25 ans après son lancement, le Fuse est toujours présent. Mieux: il a réussi à renouveler son public. Y compris en attirant la jeune génération actuelle, qui a pourtant la réputation de fuir le club pour privilégier d'autres endroits (des soirées en appart aux festivals). La preuve avec trois habitués, tous nés (quasi) en même temps que le Fuse. Ils y ont trouvé des raisons de danser, d'aiguiser leurs oreilles -au point de devenir à leur tour acteurs de la nuit bruxelloise...
...