Les utilisateurs du service en ligne de Sega l'auront remarqué: le réseau Sega Pass n'est plus disponible depuis quelques jours. Les données de 1,29 millions d'utilisateurs du Sega Pass ont ainsi été dérobées par des hackers et la firme japonaise a fermé l'accès au site en attendant d'avoir résolu le problème.

Sega n'est pas la première console en ligne à se faire pirater, puisque le réseau Playstation de Sony avait été victime d'attaques en avril dernier. Si les hackers ont réussi à avoir accès aux noms, dates de naissance et adresses e-mail, Sega se veut rassurante: les mots de passes qui ont également été dérobés étaient cryptés (c'est-à-dire non lisibles en clair), et aucunes données bancaires ne se sont échappées du système.

Ce matin, l'éditeur de jeux vidéo perdait aujourd'hui 5% à l'ouverture de la bourse de Tokyo alors que le site Sega Pass était toujours inaccessible. Dans un communiqué sur son site internet, Sega recommande à ses utilisateurs de redoubler de vigilance.

FocusVif.be

Les utilisateurs du service en ligne de Sega l'auront remarqué: le réseau Sega Pass n'est plus disponible depuis quelques jours. Les données de 1,29 millions d'utilisateurs du Sega Pass ont ainsi été dérobées par des hackers et la firme japonaise a fermé l'accès au site en attendant d'avoir résolu le problème. Sega n'est pas la première console en ligne à se faire pirater, puisque le réseau Playstation de Sony avait été victime d'attaques en avril dernier. Si les hackers ont réussi à avoir accès aux noms, dates de naissance et adresses e-mail, Sega se veut rassurante: les mots de passes qui ont également été dérobés étaient cryptés (c'est-à-dire non lisibles en clair), et aucunes données bancaires ne se sont échappées du système. Ce matin, l'éditeur de jeux vidéo perdait aujourd'hui 5% à l'ouverture de la bourse de Tokyo alors que le site Sega Pass était toujours inaccessible. Dans un communiqué sur son site internet, Sega recommande à ses utilisateurs de redoubler de vigilance. FocusVif.be