Red Dead Redemption 2, de l'autre côté du miroir

12/11/18 à 14:47 - Mise à jour à 14:57
Du Le Vif Focus du 08/11/18

À défaut de fondamentalement renouveler son gameplay, le western crépusculaire Red Dead Redemption 2 s'impose comme le meilleur simulacre de vie jamais vu sur consoles.

Le plan était simple: se mettre à la fraîche pendant quelques jours en pistant un grizzli légendaire. Après un braquage boîteux de diligence et une baston de saloon éthylique, la petite ville de Valentine était à cran. L'escapade proposée par Hosea Matthews semblait donc idéale. Sec et grisonnant comme Clint Eastwood, le frère de gang avait tourné les talons après un méchant coup de griffe. Il recherchait désormais en solo des plantes pour un appât et des indices laissés par l'ours. Tranquille. Jusqu'à cet appel à l'aide: une veuve et mère de famille, coincée sous son canasson mort. La sauver et la raccompagner chez elle? Très mauvaise idée.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires