"Le Los Angeles Museum of Art s'est mis à Snapchat, nous informe The Creators Project, et ce n'est pas pour vous envoyer des photos de son bazar mais pour un savant cocktail mêlant oeuvres classiques et humour made in Interweb." Selon le LACMA lui-même, il s'agit du premier musée à profiter de Snapchat pour faire la promotion de ses oeuvres. Un tag "LACMA" a été également créé permettant aux utilisateurs de Snapchat de tagger sur leur photo l'endroit où celle-ci a été prise.

"L'intérêt du LACMA pour Snapchat vient de notre enthousiasme pour les approches basées sur l'utilisation des médias sociaux, explique Maritza Yoes, community maganer du LACMA, interviewée par le magazine Hyperallergic. Snapchat n'est pas seulement un excellent moyen de toucher un public plus jeune, il offre également une plateforme pour s'amuser, un endroit où l'on peut partager des histoires et des expériences à propos du musée, de ses collections et de ses employés."

Le musée envoie mais reçoit également des snaps de ses visiteurs, "de cette façon, nous pouvons nous rapprocher de notre public en lui communiquant d'une façon envers laquelle il se reconnait", raconte Maritza Yoes.

Voici quelques-uns des Snaps les plus amusants déjà envoyés par le musée:

Quelques snaps du compte lacma_museum., lacma_museum/Snapchat
Quelques snaps du compte lacma_museum. © lacma_museum/Snapchat

Le LACMA sur Snapchat: lacma_museum.

"Le Los Angeles Museum of Art s'est mis à Snapchat, nous informe The Creators Project, et ce n'est pas pour vous envoyer des photos de son bazar mais pour un savant cocktail mêlant oeuvres classiques et humour made in Interweb." Selon le LACMA lui-même, il s'agit du premier musée à profiter de Snapchat pour faire la promotion de ses oeuvres. Un tag "LACMA" a été également créé permettant aux utilisateurs de Snapchat de tagger sur leur photo l'endroit où celle-ci a été prise."L'intérêt du LACMA pour Snapchat vient de notre enthousiasme pour les approches basées sur l'utilisation des médias sociaux, explique Maritza Yoes, community maganer du LACMA, interviewée par le magazine Hyperallergic. Snapchat n'est pas seulement un excellent moyen de toucher un public plus jeune, il offre également une plateforme pour s'amuser, un endroit où l'on peut partager des histoires et des expériences à propos du musée, de ses collections et de ses employés."Le musée envoie mais reçoit également des snaps de ses visiteurs, "de cette façon, nous pouvons nous rapprocher de notre public en lui communiquant d'une façon envers laquelle il se reconnait", raconte Maritza Yoes.Voici quelques-uns des Snaps les plus amusants déjà envoyés par le musée: