C'est l'objet littéraire le plus inclassable de cette fin d'année. Dans ce journal philosophique traitant aussi bien de linguistique que de santé et de poésie, Giacomo Leopardi (1798-1837) puise dans son expérience et son pessimisme matière à réflexions pénétrantes réchauffées à la lueur de Platon ou de Dante. Un torrent charriant remarques saisies sur le vif, aphorismes -exemple: " Le plus sûr plaisir de cette vie est le vain plaisir des illusions"- et longues digressions sinueuses. Le tout évoque un voyage au long cours stimulant dans le cerveau labyrinthique d'un penseur oublié et d'une étonnante modernité.

De Giacomo Leopardi, éditions Allia, traduit de l'italien par Bertrand Schefer, 2398 pages. Prix: environ 40 euros.