Ambila alias Zébu Boy rentre pieds nus au bercail. En 1940, comme 3 000 Malgaches, il s'était retrouvé dans les Ardennes, mitrailleur d'infanterie coloniale sur la ligne Maginot, face à la VIe Panzerdivision. Il avait perdu la plupart de ses amis dans les fondrières de la Meuse, entre Monthermé et Charleville-Mézières. Un mois ap...