Dans la case des comédies romantiques sapant l'image du couple à coup d'humour noir, Love (Judd Apatow, sur Netflix), avec sa poésie lo-fi, faisait figure de taulier inamovible. C'était sans compter sur You're the Worst, bravade drôle et iconoclaste signée Stephen Falk (scénariste de Weeds et Orange is the New Black) mett...

Dans la case des comédies romantiques sapant l'image du couple à coup d'humour noir, Love (Judd Apatow, sur Netflix), avec sa poésie lo-fi, faisait figure de taulier inamovible. C'était sans compter sur You're the Worst, bravade drôle et iconoclaste signée Stephen Falk (scénariste de Weeds et Orange is the New Black) mettant aux prise plus qu'en relation deux forts en gueules inadaptés, Gretchen (Aya Cash) et Jimmy (Chris Geere), irrémédiablement attirés l'un par l'autre mais que des blessures trop enfouies font jouer au jeu de "Tu me fuis, je te suis; je te tiens, tu me tiens; tu me prends, je te quitte". La scène d'ouverture, à l'issue de laquelle ils se rencontrent puis baisent tout en se répétant ne rien ressentir l'un pour l'autre, donne le ton d'une comédie puissante qui incarne bien la déroute contemporaine du couple. Et souligne le courage de ceux qui ont trop souffert pour parvenir à aimer se lover dans un plaid, s'engouffrant dans une autarcie fusionnelle qui finira tôt ou tard par s'autodétruire. Langage crus, scènes de cul, blessures et nerfs à vifs, Gretchen et Jimmy fracassent tout, font l'amour et se jettent comme des Kleenex, comme pour étouffer de leurs propres cris la douleur qui hurle en eux. Sans cynisme, la série montre une tendresse infinie pour ses personnages, anti-conformistes non par choix mais faute de mieux. Et c'est avec des dialogues tissés dans le fil doré le plus fin que You're the Worst parvient à émouvoir à travers la fureur, l'humour, l'alcool, la fumée et le stupre.