Imaginée par l'excellent LeSean Thomas, natif du Bronx basé à Tokyo qui a notamment travaillé sur des séries animées comme Black Dynamite ou The Legend of Korra, Yasuke mêle action et magie dans un Japon féodal techno-futuriste où se croisent guerriers nippons, créat...

Imaginée par l'excellent LeSean Thomas, natif du Bronx basé à Tokyo qui a notamment travaillé sur des séries animées comme Black Dynamite ou The Legend of Korra, Yasuke mêle action et magie dans un Japon féodal techno-futuriste où se croisent guerriers nippons, créatures fantastiques et robots mechas. Mais les six épisodes de cette nouvelle production Netflix puisent leur inspiration dans la légende d'une figure historique bien réelle: Yasuke, le premier samouraï noir du Japon. Né au Mozambique, cet homme au destin hors du commun est arrivé au pays du Soleil-Levant en tant qu'esclave à la fin du XVIe siècle. Passionné par l'art de la guerre, il y intégrera l'élite combattante japonaise. De cette histoire méconnue et aux contours flous, LeSean Thomas tire une oeuvre très libre et poétique, baignée de violence graphique mais aussi de plénitude zen, au confluent du folklore et de l'imaginaire, de la tradition et de la modernité. Particulièrement inventives, les scènes de combat, souvent cruelles, impriment une dimension quasiment cosmique à la série, bien aidées en cela par la BO jazz et éthérée de Flying Lotus, figure incontournable de l'abstract hip-hop qui officie également ici en tant que producteur exécutif et scénariste. Une éclatante réussite.