Dans une veine un peu similaire à celle inaugurée par Peaky Blinders, cette série lance un jeune et obscur "combattant" chinois dans les rues de San Francisco, en 1878. Tout juste arrivé sur les docks depuis son pay...

Dans une veine un peu similaire à celle inaugurée par Peaky Blinders, cette série lance un jeune et obscur "combattant" chinois dans les rues de San Francisco, en 1878. Tout juste arrivé sur les docks depuis son pays natal, propulsé homme de main de la mafia chinoise alors en pleine guerre de l'opium, Ah Sham est confronté à la brutalité du nouveau monde et de l'ancien. À coup de bagarres ultra-chorégraphiées, rythmées par un rock anachronique, la série revisite l'Histoire et la notion de modernité pour mettre en avant le racisme, la corruption et les rapports de force qui structurent le monde. La prestation de Jason Tobin rappelle les fulgurances de Bruce Lee. Bien plus qu'un hommage au maître, la série rend justice à un scénario original qu'il a lui-même proposé en 1971, mais qui a été édulcoré et transformé en Kung Fu (1972-1975 avec David Carradine). Un peu leste sur ses effets, Warrior conserve néanmoins le mordant de ce projet initial.