"Tens"

Dans cette nouvelle mouture d'un trio qu'il refonde tous les dix ans, Walter Lang a, cette fois, conservé son bassiste Thomas Markusson et s'est adjoint...

Dans cette nouvelle mouture d'un trio qu'il refonde tous les dix ans, Walter Lang a, cette fois, conservé son bassiste Thomas Markusson et s'est adjoint Magnus Öström, le batteur prodige du regretté E.S.T. Bien loin d'être son premier album, Tens n'en est pas moins le seul de sa discographie qui soit disponible, vu la difficulté de se procurer ceux publiés au Japon. Là se trouve, sans doute, la raison pour laquelle le pianiste allemand a fait de ce dernier un best of des titres figurant sur les CD précités. Débutant sur des tempi lents ancrés souvent dans la répétition, Lang entame chaque morceau comme une caresse avant d'ouvrir un espace où la rythmique se joint à lui pour une progression à la dramaturgie prenante. Recommandé.