"Supersonic Flora"

Le visage de Walter Hus n'est pas étranger à sa musique: il y a du tectonique dans le cheveu et une figure grave voire tourmentée entre les joues. On compre...

Le visage de Walter Hus n'est pas étranger à sa musique: il y a du tectonique dans le cheveu et une figure grave voire tourmentée entre les joues. On comprend que c'est ni de la pop ni de la farce. Même si ce compositeur flamand connu pour son groupe Maximalist! est, à l'instar de Wim Mertens ou de Chilly Gonzales, un pianiste-compositeur qui trouve écho au-delà de son classique contemporain. Il reprend ici une série de ses propres compositions passées et les adapte pour le piano solo, en égrenant toutes sortes d'humeurs musicales. Souvent en posant initialement un paysage calme dans lequel il plante peu à peu sa puissante mâchoire. Une musique qui nettoie aussi les oreilles d'une époque très formatée.