CrossCode
...

CrossCode ÉDITÉ ET DÉVELOPPÉ PAR RADICAL FISH GAMES, ÂGE NC, DÉMO DISPONIBLE VIA WWW.CROSS-CODE.COM A l'image de World of Warcraft, les jeux de rôle massivement multijoueurs tombent doucement en décrépitude. La renaissance du genre passera peut-être par une version in real life du concept. Soit un fac-similé grandeur nature où les gamers piloteront à distance des avatars télécommandés combattant dans des vraies cités fermées. Improbable et fascinant, ce postulat ouvre l'histoire de CrossCode. Mais il marque également son ADN. Le gameplay de ce jeu indé actuellement en développement descend, en effet, lui-même d'une (autre) espèce disparue: celle des actions RPG morts avec les années 90. Zelda et Secret of Mana, êtes-vous là? Originaire de Saarbrücken, à deux pas de la frontière française (et de Metz), Radical Fish Games voue un culte immodéré à ce duo qui marquait la ludothèque de la Super Nintendo. Parcourir la longue démo de CrossCode ressemble donc à une visite au musée. A un défilé de paysages 16 bits doués et criblés de détails pixélisés jubilatoires, à l'image de cette télé affichant une partie animée de Final Fantasy III. Loin de prendre la poussière, l'équipe allemande qui a crowdfundé son projet via IndieGogo utilise heureusement cette technique lo-fi pour accoucher d'un projet totalement contemporain. Les deux sticks de la manette gèrent ainsi les déplacements et orientent les tirs (à 360 degrés) de Lea, héroïne robotique muette et amnésique du jeu. Réveillée dans un cargo solaire embarquant des techniciens en route vers une cité peuplée d'avatars, l'androïde aux cheveux bleus demande d'ailleurs une bonne maîtrise tactique pour déboulonner ses adversaires. Mouvements d'esquive millimétriques, précision de tir augmentant selon la durée de la visée, bouclier multidirectionnel obligeant à rester immobile... Radical Fish déploie des adversaires forçant à la chorégraphie savante. Les comportements des deux boss de la démo demandent d'ailleurs d'être attentivement étudiés avant la victoire... Loin de se la jouer die & retry, ce premier aperçu de CrossCode dévoile également un énorme potentiel en matière de casse-têtes puisqu'il abrite un mode puzzle game, à côté de son histoire. Les tirs de Lea (la soeur cachée d'Eusis dans Phantasy Star?) y ricochent ainsi à tout-va, comme les disques de Tron. Le tout pour activer des interrupteurs haut perchés au fil de trajectoires savantes se jouant parfois de plateformes vicieuses et de champs de forces impénétrables. Golden Sun n'est pas loin. Encore alourdie de quelques problèmes techniques, dont un plantage en pleine joute finale et (surtout) des temps de chargement trop longs, la démo s'impose toutefois comme un voyage rétrofuturiste que l'on embrasse les yeux écarquillés. Les dialogues aux réparties aiguisées mettent d'ailleurs non sans humour le processus de développement du jeu en abîme. Un monde SF fouillé et prometteur aussi, sur notre rapport futur aux robots. A suivre sans hésitation en accès anticipésur Steam. MICHI-HIRO TAMAÏ