Comme ça spontanément, on s'attend à trouver plus facilement Stephan Vanfleteren (1969) sur le pavé carolo que sur une plage de sable fin. C'est mal connaître ce virtuose du portrait noir et blanc qui peut avaler les méridiens pour traquer une "gueule". La preuve avec cette image qui met en scène le surfeur néo-z...