1er novembre 1968. Sur la côte basque fouettée par le vent, la mer ondule comme un toit en tôle. Au pied du phare de Biarritz, quatre jeunes grisés par leur insouciance profitent du spectacle quand, soudain, une vague scélérate que personne n'a vu venir s'élève au-dessus du promontoire et les engloutit. Les deux frères, Bernard et Jean-Marie, parviennent à s'accrocher in extremis aux rochers, contrairement à leur soeur de 20 ans et à son petit ami Gilles qui disparaissent dans le ventre de l'océan. Après une lutte acharnée, ce dernier parvient à s'extraire de la marmite écumante, mais pas Annie, retrouvée morte un peu plus tard par des surfeurs alertés par les badauds. Ironie du sort: le lieu est connu sous le nom...