Création US développée dans le giron du géant Amazon, Upload commence au fond peu ou prou où l'anglaise Years and Years finissait l'an dernier. Soit dans un futur pro...

Création US développée dans le giron du géant Amazon, Upload commence au fond peu ou prou où l'anglaise Years and Years finissait l'an dernier. Soit dans un futur proche où les humains sont capables de se téléverser au coeur d'un paradis virtuel, une vie après la mort où tout, ou presque, est possible. Mais, entre fantaisie colorée et noirceur inquiète, l'autre nouvelle série de Greg Daniels ( lire également par ailleurs) évoque davantage un improbable mix entre The Good Place et Black Mirror. Jamais hilarante, volontiers caricaturale, Upload compense ses manquements par une avalanche d'idées délirantes à la minute. Un drôle d'objet, qui lorgne aussi avec insistance du côté de la comédie romantique.