Encensé de Sundance à Cannes, Martha Marcy May Marlene, le premier long-métrage de Sean Durkin, n'aura pas bénéficié pour autant d'une sortie en salles en Belgique. Sa parution en DVD fait dès lors office de session de rattrapage d'autant plus bienvenue que ce drame psychologique vient nourrir l'hypothèse de l'émergence d'un nouveau cinéma indépendant américain. On pourrait en effet rapprocher le jeune réalisateur des Jeff Nichols, Debra Granik, et autres Kelly Reichardt, qui fut sa professeure à la Tisch School of the Arts de l'université de New York, sans même parler de son compère Antonio Campos, le réalisateur de Afterschool, avec qui il a fondé la société de production Borderline Films.
...