La bande dessiné dite adulte ne se résume pas à Métal hurlant et (À Suivre). Avant, pendant et après, elle a essaimé dans une multitude de revues parfois cultes, souvent éphémères, et mises à l'honneur jusqu'au 6 août prochain à La Crypte Tonique -magasin au pied du...

La bande dessiné dite adulte ne se résume pas à Métal hurlant et (À Suivre). Avant, pendant et après, elle a essaimé dans une multitude de revues parfois cultes, souvent éphémères, et mises à l'honneur jusqu'au 6 août prochain à La Crypte Tonique -magasin au pied du Mont des Arts consacré aux images dessinées et à leur modernité, quel que soit leur âge. On y trouve temporairement des exemplaires parfois uniques ou rares de Hara-Kiri, Strange, Pilote ou Psikopat, mais aussi des perles moins connues comme Raah, Ice Crim's, Rigol'Hard, Zinc, Antirouille, Vitamine ou Epic, qui ne vécurent souvent que quelques numéros avant d'être censurés. Notre trio gagnant: des exemplaires de Charlie, l'ancêtre de Charlie Hebdo, mais aussi de Linus, son équivalent italien où Guido Crepax côtoyait Snoopy (!), ou encore l'incroyable Viper. Soit pour ce dernier une quinzaine de numéros trimestriels publiés dans les années 80, consacrés, pour l'essentiel en BD, à toutes les accoutumances -la drogue en particulier. Et ce avec un ton et un esthétisme d'une liberté inimaginable aujourd'hui, rameutant pour la cause des dizaines d'auteurs indés sans doute bien allumés, mais pas que: Moebius, entre autres, en fit la couverture. Expo-vente Revues BD adultes, jusqu'au 06/08 à La Crypte Tonique, 16 Galerie Bortier, à 1000 Bruxelles. O.V.V.