"Night Shift"

Ce disque aurait-il existé sans la pandémie? Peut-être, mais certainement pas tel qu'il s'offre à nous, ici et maintenant. À travers ballades trist...

Ce disque aurait-il existé sans la pandémie? Peut-être, mais certainement pas tel qu'il s'offre à nous, ici et maintenant. À travers ballades tristes et éclairs joyeux sinon humoristiques, l'accordéon se voit exploré dans des registres inconnus, l'accordéoniste pouvant transformer soudainement son instrument en un bug informatique ou en un train cahotant. Tuur Florizone se promène du coeur jusqu'aux extrêmes de son instrument, dont la voix se fait humaine, ici, et son absolu contraire, là. Bien sûr, la musique est aussi descriptive et entraînante, improvisée et mélodique, mais sans jamais dévier de sa trajectoire, même lorsque le musicien tente de renouer avec les temps d'avant.