Mettre en miroir d'un côté Mustafa Kemal "Atatürk", père, entre 1923 et 1938, de la Turquie moderne et de son mythe national, et de l'autre les dérives autocrates et islamistes de l'actuel président Recep Tayyip Erdoga...