Une histoire de sororité débridée sur fond d'animation bariolée? Contant sur un ton très libre l'amitié qui unit deux oiselles anthropomorphisées que tout o...

Une histoire de sororité débridée sur fond d'animation bariolée? Contant sur un ton très libre l'amitié qui unit deux oiselles anthropomorphisées que tout oppose, cette nouvelle série Netflix évoque furieusement la rencontre entre les excellentes Broad City et BoJack Horseman. Logique, somme toute: Lisa Hanawalt, directrice artistique et productrice de la seconde, est à la barre de cette dizaine d'épisodes d'une grosse vingtaine de minutes aux accents quasiment mangas. Si sa narration-zapping frise parfois l'effet essoreuse et qu'elle n'égale jamais ses évidents modèles, Tuca & Bertie déborde de chouettes idées loufoques, teintées de féminisme pop joyeusement percutant.