Au moment où la saison 3 de True detective -toujours en préparation- laisse entrevoir la possibilité d'un retour de Matthew McConaughey aux côtés de Mahershala Ali (Moonlight) et Carmen Ejogo (Selma), La Trois a la bonne idée de rediffus...

Au moment où la saison 3 de True detective -toujours en préparation- laisse entrevoir la possibilité d'un retour de Matthew McConaughey aux côtés de Mahershala Ali (Moonlight) et Carmen Ejogo (Selma), La Trois a la bonne idée de rediffuser sa première et indépassable saison. Elle met aux prises, dans une double temporalité alternant flashbacks et interrogatoires au présent, deux flics aux personnalités et aux univers distincts, Rust Cohle et Martin Hart (McConaughey donc, et Woody Harellson), forcés, pour laver leurs consciences et leur linge en famille, de replonger dans une affaire vieille de 17 ans: le meurtre rituel d'une jeune femme, mis en scène avec force symboles sataniques. L'incursion dans une galerie de personnages tirés de la fange d'une Louisiane profonde et bigote, la mystique étrange et cosmogonique, la maîtrise du suspense élevé au rang de grand art, la réalisation audacieuse et le jeu tout en contemplation narcotique pour McConaghey, mâchoires et points serrés pour Harellson font de cette saison une réussite totale.